Archives de
Auteur : Vincent Bouchard

Les entreprises doivent-elles être présentes sur les réseaux sociaux? Sondage auprès des internautes

Les entreprises doivent-elles être présentes sur les réseaux sociaux? Sondage auprès des internautes

Récemment, je dévoilais à Québec les résultats de notre récente étude sur les médias sociaux devant des membres de l’association des MBA : Réseaux sociaux et entreprises, y a-t-il un « match » possible? Voici en vrac 10 résultats dévoilés (présentation complète plus bas) : Plus des trois quarts des adultes québécois ont utilisé un réseau social en 2014. La présence des entreprises sur les réseaux sociaux est vu comme un phénomène positif par les internautes. Toutefois, respirons par le nez, une…

Lire la suite Lire la suite

Un grand esprit

Un grand esprit

C’est avec tristesse que j’ai appris récemment le décès du mathématicien John Nash. Lors de mes études de maîtrise, j’avais eu la chance d’étudier certaines de ses théories, présentées de manière ludique (c’est le cas de le dire, puisqu’on parlait de la théorie des jeux) et inventive par mon professeur de marketing de l’époque, Monsieur Stéphane Gauvin. Dans un parcours académique, comme dans la vie, il y a des moments qui nous marquent et qui restent gravés dans notre mémoire….

Lire la suite Lire la suite

Lancer votre produit… ou la serviette?

Lancer votre produit… ou la serviette?

Parmi les nombreux questionnements auxquels je suis confronté dans mon travail, le classique «Go, No go» est souvent au premier plan des préoccupations. De la petite PME en démarrage à la grande multinationale, la décision d’aller de l’avant ou non avec un nouveau produit ou service est une question qui brûle les lèvres. Et ce n’est pas étonnant. Lorsque l’on considère les investissements majeurs requis pour lancer un produit, on comprend facilement que les gestionnaires marketing souhaitent compléter leurs géniales…

Lire la suite Lire la suite

La fin de la recherche marketing?

La fin de la recherche marketing?

En général, j’aime bien relever des défis. C’est pourquoi j’ai accueilli avec enthousiasme le sombre pronostic de Cam Davis à l’égard de l’avenir de la recherche marketing traditionnelle livré lors de l’événement spécial de l’ARIM tenu à Montréal le 2 mai dernier. M. Davis a annoncé ni plus ni moins la fin de notre industrie, et de nos emplois, si nous ne négocions pas un virage majeur prochainement.

Suggestion de lecture : The End of Growth

Suggestion de lecture : The End of Growth

Peut-on qualifier The End of Growth de lecture estivale? À vous de décider. Mais le dernier livre de Jeff Rubin, ancien économiste en chef de CIBC World Markets, fut pour moi un véritable «page turner». Après Why your world is about to get a whole lot smaller en 2009, Rubin poursuit sa réflexion sur le coût de l’énergie et les limites de la croissance dans un livre passionnant, qui fait trembler Bay Street. Si j’avais à le résumer, je dirais…

Lire la suite Lire la suite

Niveau de confiance des résultats : lequel utiliser?

Niveau de confiance des résultats : lequel utiliser?

Le niveau de confiance, aussi appelé seuil de confiance, détermine l’intervalle de confiance et donc la marge d’erreur d’un résultat de sondage. Les niveaux de confiance les plus souvent utilisés en statistique sont 90 %, 95 % et 99 %. Plus le niveau de confiance est élevé, plus la marge d’erreur associée aux résultats sera élevée. Logique, non? En effet, pour être sûr à 99 % qu’un résultat provenant d’un échantillon se situe dans un intervalle qui contient la valeur que…

Lire la suite Lire la suite

Déterminer la taille optimale d’un échantillon

Déterminer la taille optimale d’un échantillon

Plusieurs clients nous demandent quelle est la taille optimale pour que leur échantillon de répondants soit représentatif de la population. Au risque d’en choquer certains, je leur réponds invariablement « 30 », pourvu qu’il s’agisse d’un échantillon probabiliste. En effet, la statistique nous apprend qu’un échantillon de moins de 30 répondants ne vaut rien… Mais qu’à partir de 30, tout baigne. Alors d’où vient cette obsession de toujours vouloir interroger 400, 500 voire 1 000 répondants?

L’adoption et la diffusion des innovations

L’adoption et la diffusion des innovations

Vous vous apprêtez à lancer un nouveau produit ou service et souhaitez faire une projection des ventes? Vous souhaitez mieux comprendre ce qui se cache derrière la relative lenteur ou la rapidité d’un produit ou service à pénétrer le marché? Quand on parle d’adoption et de diffusion des innovations, les travaux de deux (je n’ajoute pas « célèbres » afin de ne pas indisposer ceux qui ne les connaîtraient pas) chercheurs américains sont des passages obligés pour satisfaire votre curiosité. Je parle…

Lire la suite Lire la suite