Publié par Julie Fortin le 22 juin 2010

Design des questionnaires web : meilleures pratiques pour limiter la non-réponse

Design-web2Plusieurs facteurs peuvent influencer le taux de réponse des sondages en ligne. Parmi ceux-là, un certain nombre est attribuable au design du questionnaire, c’est-à-dire à la conception de l’interface web du sondage.

Dans un récent article* de la Social Science Computer Review, deux chercheuses font le bilan de la recherche empirique sur cette question : quelles caractéristiques du design d’un sondage web peuvent contribuer à diminuer la non-réponse? Bien sûr, cela peut varier selon les contextes. Voici tout de même quelques pistes tirées de l’article.

Éviter les barres de défilement

Image 3Un design basé sur une page-écran est préférable à un design qui comporterait une barre de défilement (scroll bar) avec plusieurs questions sur la même page. Par ailleurs, le design basé sur la page-écran permet de mieux cibler les questions problématiques lorsqu’il y a beaucoup d’abandons (voir à ce sujet le taux d’abandon).

Limiter la longueur des questionnaires

Ce conseil n’est pas propre aux sondages en ligne et devrait toujours être pris en considération, peu importe le type de sondage. Les sondages trop longs favorisent les abandons puisque le fardeau du répondant est trop grand.

Inclure un indicateur de progression adéquat

Indicateur de progressionInclure un indicateur comme celui-ci pour permettre au répondant de se situer dans le questionnaire peut contribuer à limiter les abandons. Si le questionnaire est trop long toutefois, l’indicateur peut avoir l’effet inverse : le répondant a l’impression que sa progression est trop lente. C’est donc un élément graphique à utiliser lorsque le contexte s’y prête.

Modérer les graphismes complexes

Rendre le questionnaire attrayant est une chose. Mais il faut être prudent avec les graphiques trop complexes puisqu’ils peuvent créer de la confusion ou des difficultés de navigation et ainsi provoquer des abandons. Par ailleurs, les images peuvent également biaiser les réponses.

Opter pour des formats de question et des boutons simples

Image 2Les boutons radio, même s’ils sont décriés par certains joueurs de l’industrie, sont simples à utiliser et tendent à limiter la non-réponse (par opposition à des questions plus complexes, des boutons de type «glisser-déposer» [drag-and-drop] ou des questions où il faut entrer manuellement une donnée).

En fait, si l’on se fie aux diverses recherches citées par les auteurs de l’article, l’apparence en général du sondage web a avantage à être simple; des pages web trop sophistiquées ou trop colorées génèrent davantage de non-réponse.

Référence complète de l’article
VINCENTE, Paula et Elizabeth REIS (2010). «Using questionnaire design to fight nonresponse bias in web surveys», Social Science Computer Review, vol. 28, no 2, p.251-267.

Laisser un commentaire