Quel avenir pour le télétravail?

Quel avenir pour le télétravail?

Pour ceux qui ont manqué notre carte de Noël avant le congé des fêtes, sachez qu’il n’est pas trop tard pour la consulter, après avoir lu ce blogue bien sûr! (Voir le lien à la fin du texte) À l’occasion de notre jeu-questionnaire annuel, le télétravail était à l’honneur, car nous l’avons désigné vedette de l’année 2020.

Un peu d’histoire

Bien que l’on soit tous friands de nouveauté, rappelons-nous que les premières politiques organisationnelles en lien avec le télétravail remontent aux années 1970, comme le rappelle Raj Choudhury (Harvard Business School) dans un article récent. À l’époque, le choc pétrolier avait poussé plusieurs organisations à favoriser le « restez chez vous! », dans un souci d’accommoder leurs employés aux prises avec des frais de déplacement exorbitants. Comme effet « secondaire », ces politiques avaient contribué à réduire les absences pour cause de maladie. Une pierre deux coups!

Un phénomène répandu

Au plus fort de la pandémie (fin mars 2020), Statistique Canada estime que près de quatre travailleurs sur dix au pays se sont retrouvés en télétravail. Comme l’organisme national chiffre justement à environ 40 % la proportion des Canadiens qui occupent un poste pouvant être exercé du domicile, il en conclut que la transition s’est faite rapidement et de manière quasi systématique.  

Le bénéfice recherché par tous les employeurs

Bien que certains se montrent sceptiques, une étude de Nicholas Bloom (2015) a démontré que la productivité avait augmenté chez des employés qui avaient choisi le télétravail. Leur productivité s’est même accrue une nouvelle fois neuf mois plus tard lorsque leur employeur leur a redonné le choix de revenir au bureau ou de rester en télétravail. La conclusion de cette étude est qu’il y a vraisemblablement des bénéfices à laisser les employés décider du mode de travail qui leur convient le mieux.  

Mais ce n’est pas tout

Parmi les autres bénéfices potentiels, notons que le télétravail peut procurer aux employés plus de flexibilité dans le choix d’un milieu de vie (et une réduction des coûts du logement dans certains cas), assurer une plus grande proximité avec leur famille (ce sera encore plus vrai lorsque les restrictions liées à la pandémie seront assouplies) et augmenter le temps passé en compagnie de leurs enfants.

Une tendance lourde

Selon le Harvard Business Review, des compagnies comme Twitter, Facebook, Shopify et Siemens ont annoncé que le télétravail sera là pour rester, même après les campagnes de vaccination. Du côté des TI, les employés de GitLab (ils sont plus d’un millier) évoluent dans un modèle 100 % à distance, ce qui en fait la plus grande compagnie dans le monde avec un modèle totalement à distance.

Consultez notre carte de Noël en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.