Publié par Julie Fortin le 27 avril 2011

Sondages en ligne : les principales causes d’abandon

Pourcentage2Je vous ai déjà parlé du taux d’abandon; il s’agit de la proportion des personnes qui entreprennent un sondage, mais qui, pour une raison ou pour une autre, abandonnent en cours de route.

Évidemment, c’est un phénomène qu’on veut éviter autant que possible dans la réalisation d’un sondage. Mais quelles sont les principales raisons de l’abandon d’un questionnaire?

Selon une étude de Lightspeed Research, publiée sur le blogue de Vovici, et effectuée auprès de panélistes, la raison la plus souvent mentionnée est le sujet de l’étude.

Voici les cinq premières raisons mentionnées par les panélistes pour justifier l’abandon d’un sondage :

  • L’intérêt du sujet : 35 % des panélistes disent avoir abandonné à cause du sujet de l’étude. Bien sûr, certains sujets présentent moins d’intérêt aux yeux du répondant. C’est aux chercheurs qu’il revient de construire des questionnaires plus attrayants pour stimuler l’intérêt.
  • Les téléchargements : 20 % ont mentionné que le téléchargement de médias (ex. : vidéo) était trop long. N’oublions pas que les internautes n’ont pas tous la même vitesse de connexion!
  • La longueur du sondage : 20 % ont abandonné parce que le sondage lui-même était trop long. On ne le dira jamais assez : limitons la longueur des sondages! L’auteur de l’étude établit le seuil psychologique à 15 minutes, ce avec quoi je suis plutôt d’accord.
  • Les grilles de questions : 15 % justifient leur abandon par la présence de grilles ou de matrices de questions interminables. Ces grilles de questions, qui demandent souvent d’utiliser la barre de défilement, peuvent être très décourageantes pour le répondant.
  • Les questions ouvertes : 5 % abandonnent lorsqu’il y a trop de questions ouvertes. Évidemment, les questions ouvertes demandent un effort supérieur de la part du répondant. Il ne faut toutefois pas hésiter à en inclure, il suffit de le faire avec modération. En effet, notre expérience montre que les répondants n’hésitent pas à répondre aux questions ouvertes d’un sondage web.

À lire aussi :

2 Commentaires sur “Sondages en ligne : les principales causes d’abandon”

  1. Martine Galibois Barss

    Les raisons 1-3-4-5- sont les memes qu’un sondage téléphonique, Nous les sauvons souvent avec beaucoup d’humour ……bien oui je suis une téléphoniste…. a quand un sens de l’humour sur lles sondages en ligne ?????

  2. lacapitaleblogue.com | Suggestions du jour 04/28/2011

    [...] Sondages en ligne : les principales causes d’abandon | SOM : le blogue [...]

Laisser un commentaire