Sondage SOM-L’Actualité : bye-bye boss!

Sondage SOM-L’Actualité : bye-bye boss!

Vos employés quittent le navire et vous en cherchez la cause? Il y a une forte probabilité que la relation employé-patron y soit pour quelque chose. Dans ce contexte, le café gratuit ou autres attentions du genre s’avèrent un coup d’épée dans l’eau. C’est ce que révèle une étude menée par SOM et le magazine L’Actualité, auprès des travailleurs québécois.

Les résultats du sondage sont percutants :

  • près de 40 % des travailleurs québécois interrogés ont déjà quitté un emploi en raison de la mauvaise relation avec leur patron;
  • 27 % des travailleurs québécois interrogés ont déjà songé à quitter un emploi en raison de la mauvaise relation avec leur supérieur.

Dans le cadre de cette étude, les travailleurs québécois se sont également prononcés sur les caractéristiques d’un bon ou d’un mauvais patron.

Consulter le dossier complet

Lire l’article sur le site de L’Actualité
Lire la liste des caractéristiques d’un bon ou d’un mauvais patron.

Méthodologie

Ce sondage en ligne a été mené du 18 au 20 mars 2019 auprès de 852 travailleurs québécois adultes francophones. L’échantillon a été tiré du panel Or de SOM, lequel est constitué exclusivement d’internautes recrutés de façon aléatoire par téléphone fixe et cellulaire; il s’agit donc d’un échantillon probabiliste. La marge d’erreur maximale pour l’ensemble des répondants est de 3,9 %, 19 fois sur 20.

4 réponses à “Sondage SOM-L’Actualité : bye-bye boss!”

  1. J’ai déjà quitté volontairement 2 emplois très bien rémunérés à cause du comportement inacceptable des patrons. Arriver au travail le matin avec plaisir vaut beaucoup plus que de recevoir un gros chèque de paie rempli de stress et de malaise.

  2. aucun besoin d,avoir fait un sondage pour démontrer ce que tout le monde subi a chaque jour :le comportement médiéval ,voir barbare de la part de la très grande majorité des patrons Et ce dans un contexte de PÉNURIE DE MAIN D’ŒUVRE .Sinon on reculerait carrement de millenaires.Faut arreter la b.s. de politically correct et avouer que la philosophie de management de plus que 9 sur 10 patrons est arrete dans le temps d,il ya plusieurs siecles!!!!!!!.

  3. Il ne faut pas exagérer non plus… Lorsqu’on lit l’ensemble du dossier dans l’Actualité et qu’on considère tous les résultats, on se rend compte que la situation est loin d’être aussi noire que ce que laisse présager les intentions de départ mentionnées ci-haut. Bien sûr, nous avons tous entendu (voire vécu) des histoires d’horreur avec des patrons détestables. Mais il y a aussi beaucoup de belles histoires de patrons humains, mobilisateurs et attentifs au bien-être de leurs employés!

Répondre à Josee st jean Annuler la réponse.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *