Sondage SOM – Cogeco : peu de dommages collatéraux pour le blackface de Justin Trudeau selon les Québécois

Sondage SOM – Cogeco : peu de dommages collatéraux pour le blackface de Justin Trudeau selon les Québécois

La parution d’un cliché de Justin Trudeau arborant le blackface a fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières semaines. Un sondage exclusif mené par SOM et Cogeco, révèle les perceptions des Québécois sur cette saga.

Une couverture médiatique exagérée

Près de 80 % des répondants sont d’avis que la nouvelle a bénéficié d’une couverture médiatique exagérée, compte tenu de la nature du geste posé par monsieur Trudeau.

Un effet mitigé sur la campagne

Les répondants sont mitigés en ce qui a trait à l’effet de ses excuses sur sa campagne électorale et sur celle du Parti libéral du Canada : près du quart (23 %) croit que les excuses auront un effet négatif, 15 % sont d’avis qu’elles auront un effet positif alors qu’environ la moitié (48 %) des répondants croit que les excuses n’auront pas d’effet.

Les intentions de vote demeurent sensiblement inchangées, seulement 7 % des répondants prévoient changer leur fusil d’épaule en raison du geste commis par Justin Trudeau. Cela peut s’expliquer par le fait qu’une grande majorité (94 %) ne croit pas que M. Trudeau ait délibérément commis un acte raciste.

Pour en savoir plus

Éric Lacroix, vice-président Chef de la stratégie d’affaires et associé de SOM, a discuté du sondage sur l’ensemble du réseau radio de Cogeco.

Méthodologie

Ce sondage en ligne a été mené du 20 au 23 septembre 2019 auprès de 872 internautes adultes québécois. L’échantillon a été tiré du panel Or de SOM, lequel est constitué exclusivement d’internautes recrutés de façon aléatoire; il s’agit donc d’un échantillon probabiliste. La marge d’erreur maximale pour l’ensemble des répondants est de 4,6 %, 19 fois sur 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.