Groupes de discussion en ligne : vers plus de flexibilité

Groupes de discussion en ligne : vers plus de flexibilité

Auparavant utilisés de manière ponctuelle, les groupes de discussion en ligne sont devenus notre quotidien depuis le début de la pandémie. Ce mode virtuel d’échanges présente des avantages non négligeables, tant pour nos employés que pour les participants.

Un fonctionnement éprouvé

La capacité d’adaptation de nos employés a permis de définir en un temps record les principales règles de ces échanges à distance et de faire du virtuel un avantage indéniable au service de nos projets qualitatifs.

Les groupes virtuels sont généralement organisés pour « réunir » de 6 à 8 participants. Ils sont animés par un(e) professionnel(le) d’expérience secondé(e) par une ressource responsable des aspects logistiques. En ligne, il faut redoubler d’efforts afin d’offrir une expérience agréable aux participants. Il n’y a pas de place pour les problèmes techniques!

Dès le recrutement, nous vérifions que les participants disposent du matériel nécessaire (micro/caméra) et d’une certaine aisance dans son utilisation. Pour nos rencontres virtuelles, Zoom constitue notre plateforme privilégiée, car elle offre une grande polyvalence tout en demeurant simple d’utilisation pour les participants.

La veille du groupe, ils reçoivent un appel en vue de leur participation, pendant lequel on vérifie qu’ils disposent bien du lien de connexion.

Et, juste avant le démarrage de la rencontre, un test est effectué afin de s’assurer que tout est fonctionnel et ainsi permettre une rencontre sans accroc.

Le virtuel, surtout des avantages

Les échanges à distance, ceux qui travaillent de chez eux le savent, ça a du bon! Gain de temps sur les trajets, réduction des frais de transport, flexibilité familiale, etc. Pour les groupes de discussion, c’est un peu la même chose.

Des barrières géographiques et psychologiques atténuées

Les groupes de discussion en ligne permettent un taux de participation plus élevé en raison de la diminution des imprévus liés au transport et d’une disponibilité accrue. Les groupes en ligne nous permettent également de bénéficier d’une meilleure diversité des profils, car les barrières géographiques s’effacent. Pour les participants, il est également plus facile de se présenter et d’interagir depuis le confort de leur foyer, le regard des autres étant moins présent. Cet aspect permet aussi d’aborder avec moins de gêne qu’en personne certains sujets d’étude plus sensibles ou tabous.

Une concentration préservée

Côté efficacité, les groupes en ligne permettent d’observer un gain de concentration chez les participants. Grâce aux fonctionnalités disponibles, il est possible de diviser le groupe en sous-groupes, chacun dans une salle virtuelle différente. Cela réduit les inconvénients sonores comparativement aux sous-groupes présents dans une même pièce en personne. En outre, le fait de pouvoir couper les micros lorsque des temps de réflexion individuelle sont requis permet de ne pas briser le silence avec une question ou d’éventuelles interventions des autres membres du groupe.

Une meilleure répartition du temps de parole

Avec le virtuel, le temps de parole est plus facilement réparti entre les participants et on constate une diminution de l’impact des leaders, un facteur parfois difficile à contrôler en personne.

Plus de fluidité et de dynamisme

L’instantanéité du digital permet de dynamiser les groupes. C’est particulièrement vrai lors des activités interactives. Par exemple, selon les thématiques abordées, on peut projeter des images ou lancer un sondage éclair.

Le déroulement de la séance gagne également en fluidité. Au lieu d’aller consulter les observateurs de l’autre côté du miroir à la fin du groupe pour revenir sur certains aspects avec les participants, les observateurs peuvent interagir en temps réel avec les animateurs(trices) via un outil de discussion instantané.

L’enregistrement devient un jeu d’enfant

Les fonctionnalités disponibles sur Zoom facilitent grandement l’enregistrement des groupes. Les participants sont avisés dès le départ qu’ils seront enregistrés et un dernier rappel leur est fait au démarrage de la séance. De plus, lorsque nous fournissons le lien vers les fichiers vidéo à nos clients, il est possible de restreindre les téléchargements pour mieux contrôler leur diffusion en interne.

Maintenant, les limites.

La perte du contact en personne

Comme leur nom l’indique, les groupes à distance viennent avec une certaine… distance. Ils peuvent donc être moins agréables pour ceux qui s’épanouissent davantage dans les relations interpersonnelles en direct.

L’accessibilité aux outils numériques

Le digital peut aussi être un obstacle pour ceux qui sont moins à l’aise avec les outils numériques ou ceux qui n’en possèdent pas. On pense ici aux aînés pour qui l’exercice du groupe en ligne pourrait être inaccessible, même si dans d’autres circonstances, un déplacement au centre-ville à Montréal n’aurait pas été plus envisageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.