Archive de février 2010

Publié par Julie Fortin le 24 février 2010

Sondages en ligne : quels indicateurs suivre? (2)

Pourcentage2Je poursuis ma série de billets sur les indicateurs les plus pertinents à suivre au cours d’un sondage web. Aujourd’hui, je vous parle du taux d’abandon.

Définition du taux d’abandon

Le taux d’abandon, comme son nom l’indique, est assez simple : il s’agit de la proportion des personnes qui entreprennent un sondage mais qui, pour une raison ou pour une autre, abandonnent en cours de route.

Petite nuance : il ne faut pas confondre interruption et abandon. En effet, nos sondages en ligne permettent aux répondants d’interrompre leur participation et de la reprendre plus tard sans perte d’information (lors de la reprise, le répondant continue là où il était rendu).

Lire la suite »

Publié par Julie Fortin le 19 février 2010

Sondages en ligne : quels indicateurs suivre? (1)

Ruban-mesurer2Le système intégré de collecte de données de SOM permet, lorsqu’un sondage est en cours, de suivre un grand nombre d’indicateurs en «temps réel». Dans le cas particulier des sondages web, quels indicateurs sont les plus pertinents? Comment doit-on les interpréter?

Je commence une série de courts billets qui donnent quelques trucs et astuces sur les principaux indicateurs (je remercie mon collègue Francis Pelletier pour ses précieux commentaires). Aujourd’hui : le nombre de répondants et le taux de réponse, deux indicateurs intimement liés qui sont certes simples, mais ô combien utiles!

Lire la suite »

Dominos2Lorsqu’on parle de recherche, peu importe le domaine, c’est la méthode qui garantit la validité et la fiabilité des résultats. Mais qu’arrive-t-il lorsque la rigueur méthodologique est absente? Les conséquences peuvent être graves et coûteuses.

Quelques exemples

En recherche marketing, par exemple, des clients vont investir des sommes considérables dans le développement d’un nouveau produit à la suite de tests concluants. Vous imaginez les pertes considérables que pourrait subir une entreprise si les résultats n’étaient pas fiables?

C’est la même chose en évaluation de programmes publics (mon champ de spécialisation). Lorsque j’évalue un programme gouvernemental, les résultats et les recommandations que je fournis alimentent des décisions administratives : reconduction ou remise en question d’un programme, réinvestissement de ressources. Vous imaginez le gaspillage potentiel de fonds publics si les résultats s’appuyaient sur une méthodologie déficiente?

Lire la suite »

Publié par Julie Fortin le 9 février 2010

Recrutement de participants 2.0

réseau-multi-encore2Dans un récent billet, je vous parlais de plusieurs méthodes qui permettent de recruter des participants pour des groupes de discussion (focus groups), des entrevues en profondeur ou encore des tests d’utilisabilité. Une nouvelle tendance se dessine en la matière, que j’appellerais le recrutement de participants 2.0.

Qu’est-ce que le recrutement de participants 2.0?
C’est tout simplement l’utilisation des outils du web 2.0 pour recruter des participants. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, le «web 2.0» désigne une étape de l’évolution du web où des sites et des applications permettent le partage de contenus et l’interaction entre les internautes (ex. : blogues, wikis, partage de vidéos, réseaux sociaux, etc.) (voir une définition plus détaillée).

Lire la suite »

Publié par Julie Fortin le 2 février 2010

Consultations prébudgétaires : optimiser le questionnaire

Balance2Le gouvernement du Québec a mis en ligne une consultation publique sur l’économie et les finances publiques. Il s’agit d’une initiative fort louable et j’encourage l’utilisation de tels mécanismes démocratiques. Le site a d’ailleurs le mérite de regrouper une mine de renseignements utiles (voir la section Je m’informe). Il propose également une section consacrée aux discussions ainsi qu’un questionnaire pour donner son opinion.

Bon, je suis certaine que vous me voyez venir, là! En fait, j’ai voulu participer à cette consultation en remplissant le dit questionnaire… mais les quelques frustrations que j’ai éprouvées m’ont empêchée d’aller jusqu’au bout. Si on avait suivi quelques principes fondamentaux qui guident la conception de questionnaires, l’expérience du répondant (le citoyen dans ce cas-ci) aurait été grandement améliorée.

Lire la suite »