Archive de septembre 2008

Publié par Julie Fortin le 30 septembre 2008

Indice du commerce électronique : août 2008 et bilan

Il y avait une conférence de presse ce matin à Montréal pour présenter les récents résultats de l’indice du commerce électronique au Québec, mais également pour faire un bilan annuel de la collecte des données relatives au commerce électronique.

Résultats pour le mois d’août 2008
En août 2008, 15 % des adultes québécois, soit 900 000 personnes, ont acheté pour 320 millions de dollars de produits et services sur Internet, soit une moyenne de 362 $ par acheteur.

Bilan de l’indice du commerce électronique au Québec
Notons d’abord que le bilan annuel du commerce électronique au Québec est tiré des sondages mensuels effectués à partir de septembre 2007 jusqu’au mois d’août 2008 inclusivement. Voici les principaux constats qui se dégagent de ce bilan :
Publié par Julie Fortin le 29 septembre 2008

La LNNTE entre en vigueur demain

Ça y est, c’est demain qu’entre en vigueur la Liste nationale des numéros de télécommunication exclus (LNNTE). J’en ai déjà parlé il y a quelque temps, cette liste sera un registre national qui vous permettra de recevoir moins d’appels de télémarketing non sollicités. Mais attention! Les firmes de sondage, parce qu’elles n’ont rien à vendre à ceux et celles qu’elles appellent, ne sont pas concernées par la LNNTE, comme le mentionne le CRTC :

Vous continuerez de recevoir des appels d’entreprises effectuant des études de marché, des sondages ou des enquêtes, et ce, même si vous êtes inscrit sur la LNNTE. Ces appels ne sont pas considérés comme des appels de télémarketing parce qu’ils ne visent pas à vendre un produit ou un service ni à solliciter des dons.

Vous pouvez vous inscrire à la LNNTE en ligne ou par téléphone.

Publié par Julie Fortin le 24 septembre 2008

Plusieurs emplois disponibles chez SOM

Il y a plusieurs postes à pourvoir chez SOM en ce moment. Nous embauchons toujours des intervieweurs et des intervieweuses francophones ou bilingues (j’en ai déjà parlé ici). Mais nous recherchons aussi des personnes pour combler les emplois suivants à notre bureau de Québec :

Passez le mot! Je suis chez SOM depuis janvier dernier, et je peux vous dire qu’il fait bon y travailler. Une équipe non seulement compétente, mais des collègues très agréables à côtoyer!

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada publiait récemment un rapport sur les sept premières années d’application de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPD). Bien que le Québec ne soit pas assujetti à la LPRPD – nous avons une loi équivalente (tout comme l’Alberta et la Colombie-Britannique) – le rapport met en lumière certains éléments intéressants et toujours de première importance pour les firmes de sondage, par exemple :

Ce qu’est un renseignement personnel
Un renseignement personnel est défini comme « tout renseignement concernant un individu identifiable, à l’exclusion du nom et du titre d’un employé d’une organisation et des adresse et numéro de téléphone de son lieu de travail. » La définition est assez classique. Ce qui est intéressant toutefois, c’est que les enquêtes effectuées par le Commissariat au cours des dernières années ont permis de statuer que les éléments suivants sont également des renseignements personnels :

  • les photographies;
  • les adresses de courriel d’affaires;
  • le numéro d’identification utilisé pour faire référence à un employé;
  • les adresses de protocole Internet (adresses IP).

Lire la suite »

Publié par Julie Fortin le 17 septembre 2008

Survey Practice : un nouveau blogue dédié aux méthodes de sondage

En parcourant les nouvelles de la Société canadienne d’évaluation ce matin, j’ai découvert un nouveau blogue sur les sondages. Survey Practice : Practical Information for Survey Researchers est une initiative  de l’American Association for Public Opinion and Research (AAPOR).

En fait, les instigateurs du site ne le qualifient pas de blogue à proprement parler, mais plutôt de publication mensuelle interactive. Il prend toutefois la forme de courts articles sur les principaux enjeux de la recherche sur l’opinion publique et des méthodes associées aux sondages et il encourage les commentaires. Il s’adresse surtout aux professionnels du domaine et aux universitaires.

Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que tout un chacun est invité à soumettre des articles pour enrichir la communauté. Les articles doivent toutefois être approuvés avant leur publication :

The review standards for Survey Practice differ from academic journals and are more similar to the review process for magazines. The primary criteria for publication will be sound research, relevance to the profession, and good writing. For the articles, content review by editors is the basis for determining which articles are published. For the most part, the reviews are done by the editor and associate editors, with help from the editorial board and outside experts when needed.

Le site est tout nouveau et ne présente pas encore beaucoup de contenu. Mais avec la notoriété de l’AAPOR et le nombre de membres, ça risque de devenir très intéressant! C’est à suivre…

Publié par Julie Fortin le 16 septembre 2008

Indice du commerce électronique au Québec – Juillet 2008

L’indice du commerce électronique de juillet 2008… ressemble aux précédents. Au cours de ce mois, 14 % des adultes québécois ont acheté sur Internet pour un total de 314 millions de dollars (une moyenne de 376$ par acheteur).

La nouveauté du mois concerne le profil des acheteurs. On y apprend que les adultes québécois qui consomment le plus sur Internet ont moins de 35 ans, détiennent un diplôme postsecondaire et disposent d’un revenu familial de 75 000 $ et plus. Plus de détails dans le communiqué de presse et sur le site de l’indice du commerce électronique.

Méthodologie
L’indice du commerce électronique au Québec est produit conjointement par SOM, le Cefrio et l’agence internet VDL2. Un sondage téléphonique est réalisé chaque mois auprès de 1000 adultes québécois. La marge d’erreur varie entre 4,1 % et 4,6 %, 19 fois sur 20. Ce projet est sous la responsabilité, chez SOM, de mon collègue Éric Lacroix.

Articles liés :
Indice du commerce électronique au Québec – Juin 2008
Indice du commerce électronique au Québec – Mai 2008
Indice du commerce électronique au Québec – Avril 2008

Indice du commerce électronique au Québec – Mars 2008
Commerce électronique : le partenariat se poursuit

Publié par Julie Fortin le 9 septembre 2008

Les mathématiques citoyennes

Grâce à mon collègue Martin Noël, j’ai récemment découvert un petit bijou de livre intitulé Petit cours d’autodéfense intellectuelle publié aux éditions Lux en 2005. Écrit par Normand Baillargeon, professeur à l’UQAM, ce bouquin présente divers outils pour affiner la pensée critique. En d’autres mots, il invite le lecteur, dans sa vie citoyenne, à ne pas tout « gober » ce qu’il voit, lit ou entend, que ce soit dans son entourage, dans les médias ou encore dans les écrits dits scientifiques.

Si j’en parle dans le blogue de SOM, c’est que le livre comporte un chapitre sur ce que Baillargeon appelle les « mathématiques citoyennes ». Il y est question des notions élémentaires de statistique et de probabilités que toute personne devrait connaître pour éviter de se faire berner ou manipuler par des chiffres qui sont parfois, disons-le, « habilement » présentés. De fil en aiguille, l’auteur aborde évidemment le sondage et les différents pièges qu’il recèle pour qui est inattentif. Aux pages 165 à 167, il émet des « règles d’or » qui prennent la forme de questions à se poser pour évaluer la crédibilité des données qui nous sont présentées. Je prends la liberté d’en reproduire quelques-unes ici.

Lire la suite »

Publié par Julie Fortin le 5 septembre 2008

À propos de la marge d’erreur d’un sondage

Les sondages véritablement scientifiques sont accompagnés d’une marge d’erreur. Et bien que les médias sérieux la mentionnent généralement lorsqu’ils présentent les résultats d’un sondage, rares sont les gens qui s’y attardent. Or, la marge d’erreur est importante pour savoir si on peut se fier aux résultats présentés. Prenons cet exemple cité par Radio-Canada :

Le sondage a été réalisé par SOM Recherches et sondages entre le 7 février et le 10 mars 2008. 1594 personnes ont été interrogées. Sa marge d’erreur maximale est de 2,6 %, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées de façon à refléter la répartition exacte de la population canadienne par régions, sexes et groupes d’âge, établie par le Recensement de 2006 de Statistique Canada.

Que veut dire exactement une « marge d’erreur maximale de 2,6 %, 19 fois sur 20 »? En termes simples, ça signifie qu’on est sûr à 95 % (le fameux 19 fois sur 20) que les résultats se situent à plus ou moins 2,6 % des valeurs présentées.

Lire la suite »