Archives de
Mois : février 2011

Adapter les sondages web aux communications mobiles

Adapter les sondages web aux communications mobiles

L’accès à internet n’est plus réservé aux ordinateurs personnels. De plus en plus de Québécois utilisent leur téléphone cellulaire ou un autre appareil mobile pour lire leurs courriels et naviguer sur internet. Les données 2010 du CEFRIO précisent que : Cette année, 13 % des Québécois utilisent Internet mobile et naviguent au moyen d’un téléphone intelligent, d’un baladeur MP3 ou d’une tablette numérique. À ce sujet, soulignons que 69 % des utilisateurs s’en servent tous les jours. (Source : NETendances,…

Lire la suite Lire la suite

Sondage et téléphonie cellulaire : la problématique

Sondage et téléphonie cellulaire : la problématique

Les sondages téléphoniques sont aujourd’hui confrontés à un problème grandissant : de plus en plus de ménages n’utilisent maintenant plus de ligne fixe ou «terrestre», mais optent plutôt pour le téléphone cellulaire exclusivement. Aux États-Unis, plus de 25 % des ménages utiliseraient uniquement le cellulaire (source). Selon l’enquête sur le service téléphonique résidentiel de Statistique Canada, cette proportion était estimée à 8 % au Canada et à 6,7 % au Québec en 2008. Si on examine la distribution selon l’âge,…

Lire la suite Lire la suite

«Taux de réponse», une appellation réservée aux panels probabilistes (avec recrutement aléatoire des répondants)

«Taux de réponse», une appellation réservée aux panels probabilistes (avec recrutement aléatoire des répondants)

Selon l’Association américaine de recherche sur l’opinion publique (AAPOR), seuls les panels probabilistes (avec recrutement aléatoire des répondants) devraient utiliser le terme «taux de réponse». Les panels de volontaires devraient plutôt parler de «taux de participation».