Publié par Julie Fortin le 3 mars 2010

Sondages en ligne : les facteurs qui influencent le taux de réponse

J’ai lu un article* fort intéressant à propos du taux de réponse dans les sondages web. Contrairement à certaines croyances, les sondages en ligne présentent souvent des taux de réponse inférieurs aux autres modes de collecte des données.

Les auteurs, professeurs à la State University of New York, font un inventaire exhaustif des facteurs qui influencent le taux de réponse. Il ne s’agit pas vraiment d’éléments nouveaux, mais l’article a l’avantage de les regrouper et de les présenter en fonction du processus de réalisation d’un sondage web. En voici les grandes lignes…

Le processus de réalisation d’un sondage web

(adapté de Fan et Yan*)

Image 1

Les facteurs qui influencent le taux de réponse d’un sondage web

1. À l’étape de la conception du sondage

  • Le client ou le commanditaire du sondage, s’il est connu, peut influencer le taux de réponse : les sondages qui s’inscrivent dans le cadre de recherches universitaires ou gouvernementales, par exemple, obtiennent souvent un meilleur taux de réponse.
  • Les thèmes traités ont également un rôle à jouer. Le taux de réponse varie notamment en fonction de l’importance du thème, de l’intérêt qu’il suscite et lorsqu’il porte sur un sujet sensible.
  • La longueur du sondage est aussi un facteur déterminant.
  • La formulation des questions et des réponses, bien sûr, peut influencer le taux de réponse : des énoncés incompris ou jugés inadéquats ou biaisés influencent la motivation du répondant.
  • Le design web du questionnaire (disposition et format des questions, utilisation d’une barre de défilement, couleurs, etc.) sont aussi des éléments clés puisque certains choix peuvent causer des irritants.

2. À l’étape de l’administration du sondage

  • La méthode d’échantillonnage peut influencer le taux de réponse. Par exemple, les échantillons non probabilistes (ex. : les panels de volontaires) présentent généralement des taux de réponse supérieurs.
  • La façon d’entrer en communication avec le répondant fait aussi une différence. Recevra-t-il un courriel, une lettre, un appel? Une combinaison de deux moyens? Et question particulièrement importante pour les invitations faites par courriel : celles-ci seront-elles bloquées par le logiciel anti-pourriel du destinataire?
  • Le contenu de l’invitation est également important (personnalisation, information sur le sondage, fonctionnalité du lien pour accéder au sondage, etc.).
  • Le moment et la fréquence du contact avec le répondant : le répondant sera-t-il informé à l’avance qu’il recevra une invitation pour faire un sondage? Le processus prévoit-il un ou plusieurs rappels auprès des non-répondants?
  • La compensation offerte au répondant (ex : tirage, montant d’argent) est également reconnue pour influencer le taux de réponse.

3. À l’étape de la participation du répondant

  • Ici, la balle est dans le camp du répondant. La décision de participer ou non est influencée par plusieurs facteurs (outre ceux mentionnés plus haut). Les auteurs mentionnent notamment le lien du répondant avec l’organisation qui commande le sondage (j’en ai déjà parlé ici), les caractéristiques sociodémographiques de la population à l’étude, les traits de personnalité du répondant, l’évaluation qu’il fait du rapport coût-bénéfice, etc.

4. À l’étape de la transmission des données

  • À cette dernière étape, ce sont plutôt des considérations techniques qui peuvent jouer sur le taux de réponse. Les logiciels et systèmes utilisés pour administrer un sondage en ligne doivent permettre au répondant de soumettre efficacement les données. De plus, la sécurité informatique est importante pour protéger les renseignements personnels transmis par le répondant. Si on a l’impression que le sondage n’est pas sécuritaire à cet égard, le taux de réponse pourra s’en trouver affecté.

*Référence complète de l’article
Weimiao Fan et Zheng Yan (2010). «Factors affecting response rates of the web survey : a systematic review», Computers in Human Behavior, vol. 26, no 2, p. 132-139.

Articles liés :
Sondages en ligne : quels indicateurs suivre? Le taux de réponse
Dites-moi qui est votre répondant… et je vous parlerai du taux de réponse!
Optimiser les courriels d’invitation à un sondage web

Laisser un commentaire