Publié par Julie Fortin le 6 juillet 2010

Les questions ouvertes d’un sondage

Question-ouverte(pt-interroLes sondages comportent souvent – mais pas toujours – au moins une «question ouverte». Par définition, une question ouverte ne propose aucun choix de réponse : le répondant est libre de s’exprimer comme il le souhaite, en utilisant ses propres mots.

Peu importe qu’il s’agisse d’un sondage téléphonique ou d’un sondage web, ce type de question offre plusieurs avantages. Mais elles comportent également des défis, sur le plan méthodologique notamment.

Avantage des questions ouvertes

  • En complément des questions dites fermées, les questions ouvertes apportent une richesse supplémentaire aux résultats.
  • Elles permettent de mieux comprendre le «comment» ou le «pourquoi» de certaines opinions ou attitudes. Dans les études de satisfaction notamment, elles aident à mieux cerner les raisons qui expliquent l’insatisfaction.
  • Même si on peut souvent anticiper le type de réponse, les questions ouvertes font aussi émerger des réponses inattendues, impossibles à prévoir dans une question fermée.
  • Enfin, une question ouverte du genre «avez-vous des commentaires à faire à propos de votre expérience XYZ?» donne la possibilité au répondant de répondre à une question… qui n’a pas été posée (c’est le phénomène de la substitution des réponses, j’y reviendrai dans un prochain billet).

Défis associés aux questions ouvertes

  • La formulation des questions ouvertes est importante; elles doivent susciter l’intérêt tout en amenant le répondant à développer son opinion, ses idées. À ce sujet, je vous invite à consulter quelques bonnes pratiques (en anglais).
  • L’endroit où on place les questions ouvertes dans la séquence des questions (au début du questionnaire? au milieu? à la fin?) a également son importance. Il ne faut pas oublier que les questions qui précèdent une question ouverte créent un contexte pour le répondant – il sera porté à répondre en fonction des questions ou des thèmes déjà abordés.
  • L’analyse des réponses aux questions ouvertes demande un travail minutieux et très exigeant de codification. Notre responsable codeur, Maxime Ferland, présentera d’ailleurs sous peu dans ce blogue les caractéristiques du métier de codeur.

Mais en attendant, mon prochain billet sera consacré aux questions ouvertes dans le cas particulier des sondages en ligne.

1 Commentaire sur “Les questions ouvertes d’un sondage”

  1. Tweets that mention SOM : le blogue » Archive du Blogue » Les questions ouvertes d’un sondage -- Topsy.com

    [...] This post was mentioned on Twitter by La capitale, PH Carmichael. PH Carmichael said: RT @juliefortin: Les questions ouvertes d'un sondage : avantages et défis (nouveau billet) http://bit.ly/bu3dkk [...]

Laisser un commentaire