Publié par Maude Lafleur le 28 juillet 2010

Métiers de la recherche : chargée de projet

Reunion-graphique2Le métier de chargée de projet est très varié et c’est ce que j’aime de ce travail. On ne peut s’en lasser, car chaque projet est différent. Contrairement à nos clients qui «baignent» toujours dans le même sujet, le chargé de projet du côté «fournisseur» touche à plusieurs secteurs d’activité, ce qui permet d’apprendre une foule de choses.

Le fait de faire tantôt du qualitatif et tantôt du quantitatif amène aussi beaucoup de variété, car ce sont deux courants de recherche très différents. L’animation de groupes de discussion contraste beaucoup avec l’analyse de tableaux statistiques !

Un autre aspect que j’apprécie est l’horizon habituellement court des projets. De quelques semaines à quelques mois, on ne s’éternise jamais et on passe vite à autre chose.  On jongle aussi avec plus d’un projet à la fois, ce qui apporte une diversité supplémentaire.

Les contacts sociaux sont bien présents

J’apprécie aussi être en contact régulier avec les autres :

  • Avec les clients lors de rencontres ou lorsqu’ils viennent assister aux groupes de discussion;
  • Avec les collègues qui nous épaulent à travers les diverses étapes des projets.

Une vision complète du processus

Le fait d’être impliqué activement dans toutes les étapes des projets apporte beaucoup de satisfaction. Du début lorsque les besoins du client sont encore flous jusqu’à la fin lorsqu’on lui remet un rapport de recherche, on voit bien la finalité de nos efforts.

La nature du travail

Le chargé de projet est le premier contact entre le client et l’entreprise.  C’est nous qui avons comme mission de traduire les besoins des clients en questions de sondages, de manière à bien répondre à ses besoins.

Nous agissons ensuite comme « coordonnateurs des travaux » puisqu’il nous faut l’appui des autres maillons de la chaîne pour effectuer notre travail :

  • Le secrétariat pour les relectures, les traductions et la préparation des diagrammes dans les rapports d’analyse;
  • Les techniciens pour l’informatisation des questionnaires, la gestion des échantillons et le traitement des données;
  • L’équipe des opérations pour la collecte des données, le recrutement des participants et le codage des questions ouvertes.

Concrètement, les autres tâches du chargé de projet consistent à :

  • Préparer les questionnaires et les guides de discussion;
  • Animer les groupes de discussion ou les entrevues en profondeur;
  • Analyser les données;
  • Présenter les résultats aux clients.

Voilà donc ce en quoi consiste mon travail et les aspects de ce dernier qui font que dans quelques semaines, je célébrerai mon 10e anniversaire d’entrée chez SOM! ;)

Note : Maude Lafleur est chargée de projet au bureau de SOM à Montréal.

1 Commentaire sur “Métiers de la recherche : chargée de projet”

  1. Anne

    C’est très intéressant d’en apprendre un peu plus sur ce métier et de savoir que vous appréciez votre travail autant !!

Laisser un commentaire