Publié par Julie Fortin le 9 mars 2011

Ergonomie des sondages web : parlons boutons!

Design-web2J’ai déjà abordé à quelques reprises dans ce blogue les meilleures pratiques en matière de design des sondages web (voir aussi les billets sur l’oculométrie et l’influence des images dans les sondages en ligne).

Mais aujourd’hui, nous parlons boutons! En fait, deux études récentes se sont intéressées aux boutons… et montrent encore une fois que les choix ergonomiques qui guident le design des sondages en ligne ne sont pas neutres.

Dans le premier article1, on traite de la présentation des échelles de mesure. Dans le second2, on s’intéresse à la position des boutons «précédent» et «suivant».

Présentation des échelles de mesure

Capture d’écran 2011-03-09 à 09.34.53Les chercheurs ont comparé deux types d’échelles de mesure : l’une formée de boutons radio et l’autre constituée d’un bouton à glissière qu’il faut positionner au bon endroit.

Leurs résultats montrent que les échelles à glissière conduisent à des taux d’abandon plus élevés et à des temps moyens de réponse à chaque question plus élevés. Ce constat est particulièrement vrai chez les personnes les moins éduquées.

Ils en concluent que le questionnaire a avantage à être le plus simple possible sur le plan technologique, et ce, afin d’optimiser l’expérience du répondant.

Position des boutons «précédent» et «suivant»

Dans cet article, les auteurs ont positionné les boutons «précédent» et «suivant» de manière différente (5 combinaisons) et en ont analysé l’impact sur une série d’indicateurs (taux d’abandon, durée du questionnaire, utilisation du bouton «précédent», etc.).

Ces manipulations n’ont eu que très peu d’effet sur le taux d’abandon ou la durée du questionnaire. Toutefois, les résultats montrent que certaines combinaisons incitent davantage le répondant à utiliser le bouton «précédent», chose que l’on cherche à éviter dans les sondages en général.

PrtScr capture_3Dans les sondages en ligne SOM, nous avons opté pour un bouton «précédent» plus effacé comme le montre l’image ci-contre, et ce, afin de mettre l’emphase sur le bouton «suivant».

Pour plus de détails, je vous invite à consulter ces deux articles.

Références

1 Frederik FUNKE, Ulf-Dietrich REIPS et Randall K. THOMAS (2010). «Sliders for the Smart: Type of Rating Scale on the Web Interacts With Educational Level», Social Science Computer Review.

2 Mick P. COUPER, Reg BAKER et Joanne MECHLING (2011). «Placement and Design of Navigation buttons in Web Surveys», Survey Practice, numéro de février.

1 Commentaire sur “Ergonomie des sondages web : parlons boutons!”

  1. lacapitaleblogue.com | Suggestions du jour 03/10/2011

    [...] SOM : le blogue » Archive du Blogue » Ergonomie des sondages web : parlons boutons! [...]

Laisser un commentaire