Publié par Julie Fortin le 2 juillet 2009

Déterminer la taille d’un échantillon… sans y perdre son latin!

Combien d’individus devrais-je interroger, lors d’un sondage, pour obtenir des résultats représentatifs de la population à l’étude? En d’autres mots, quelle devrait être la taille de l’échantillon?

Ici, je vous épargne les équations mathématiques… Je voulais simplement vous faire découvrir quelques outils sur le Web qui peuvent calculer pour vous la taille requise d’un échantillon.

Attention cependant! Ces outils sont utiles pour des échantillons aléatoires simples où chacun des individus de la population a une chance égale d’être sélectionné. Dès que le plan d’échantillonnage se complexifie, ne serait-ce qu’un peu, ils ne sont plus appropriés : c’est d’un expert dont vous aurez alors besoin!

Comment ça fonctionne?
La taille de l’échantillon est essentiellement conditionnée par la précision des résultats que l’on désire obtenir :

  • Vous devez d’abord entrer la marge d’erreur que vous êtes prêts à accepter (ex. : 4 %).
  • Il faut ensuite préciser le niveau de confiance dont vous avez besoin (on travaille presque toujours avec un niveau de confiance de 95 %, le fameux «19 fois sur 20»).
  • On vous demande également d’indiquer la taille de la population à l’étude. Toutefois, lorsque la taille de la population est de plusieurs milliers d’individus, celle-ci n’a que peu d’influence sur la taille de l’échantillon.

Quelques outils
Il existe plusieurs outils pour calculer la taille d’un échantillon aléatoire simple (la plupart en langue anglaise, malheureusement). Ils sont plutôt équivalents, quoique certains vous proposent des options supplémentaires intéressantes (ex. : scénarios alternatifs selon différents niveaux de confiance, calcul de la marge d’erreur à partir de la taille de l’échantillon). Je vous donne des liens vers quelques-uns, mais une simple recherche sur Internet avec les mots clés «sample size calculator» vous en donnera certainement d’autres.

Billets sur des sujets apparentés :

3 Commentaires sur “Déterminer la taille d’un échantillon… sans y perdre son latin!”

  1. Pierre-Hugues Carmichael

    Des ressources très intéressantes! Toutefois, si je comprends bien, on calcule ici les tailles d’échantillons en supposant qu’on essaie d’estimer une proportion. Est-ce que vous faites parfois des sondages qui estiment d’autres quantités (des moyennes par exemple) ? Ou mieux, faites-vous parfois des sondages pour comparer deux populations. Même si ces situations sont un peu plus complexes, les calculs de taille d’échantillon restent relativement simple. Il existe des outils sur le web pour faire les calculs dans de tels cas, mais je crois qu’ils supposent tous une population infinie.

    Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur les formules derrières ces calculs, j’ai une courte présentation en ligne qui tente d’expliquer le tout en donnant quelques conseils pratique: http://www.slideshare.net/pcarmich/puissance-et-taille-dchantillon. Il faut toutefois être conscient qu’il existe d’autres approches que la puissance pour obtenir une taille d’échantillon.

  2. Julie Fortin

    @ Pierre-Hugues : Effectivement, nous faisons toutes sortes de sondages, incluant la comparaison de populations. Merci pour le lien vers ta présentation! Très intéressante, même si elle s’adresse davantage à des « initiés ». Si tu connais d’autres outils sur le Web pour faire des calculs d’échantillonnage plus complexes, n’hésite pas à les partager ici! Merci.

  3. SOM : Déterminer la taille d’un échantillon… sans y perdre son latin! « Propos et Commentaires du Climenole

    [...] Attention cependant! Ces outils sont utiles pour des échantillons aléatoires simples … via blogue.som.ca [...]

Laisser un commentaire