Publié par Julie Fortin le 16 octobre 2012

Le prix de la recherche marketing : le Canada au 3e rang

3D chrome Dollar symbolLa nouvelle est toute fraîche : ESOMAR vient de publier l’édition 2012 d’une étude qui porte sur les prix de la recherche marketing. Intitulée Global Prices Study 2012, l’étude a été réalisée auprès de 633 firmes provenant de 106 pays.

On y apprend que le Canada arrive au 3e rang des pays où la recherche est la plus chère, derrière les États-Unis et la Suisse. Pour le Canada, il s’agit d’un bond important par rapport à l’étude de 2010 où il occupait le 10e rang.

Le tableau ci-dessous présente les 10 pays dont les prix sont les plus élevés.

Source : ESOMAR 2012 Research Prices Study

Source : ESOMAR 2012 Research Prices Study

À l’inverse, les pays les moins chers sont la République démocratique du Congo, la Roumanie, la Serbie, le Kenya, la Croatie, l’Ukraine, la Bulgarie, l’Équateur, la Lettonie et le Pakistan. Ce palmarès suppose que les prix sont fortement influencés par le coût de la main-d’œuvre (et probablement aussi par les coûts associés aux lois et règlements que doivent respecter les entreprises selon les pays).

Parmi les autres résultats de l’étude, on observe une diminution du prix de la recherche en ligne dans les grands marchés (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, France et Japon). Le prix du sondage téléphonique (CATI), quant à lui, aurait augmenté de 10%.

La méthodologie de l’étude

L’index global est calculé sur la base des soumissions fournies par 633 entreprises de recherche réparties dans 106 pays. L’appel de propositions, identique pour tous, incluait cinq projets à réaliser auprès de consommateurs (trois projets quantitatifs, un projet qualitatif et un projet faisant appel aux communautés de recherche en ligne) et un projet auprès d’entreprises (B2B). Les firmes devaient également fournir des tarifs associés à diverses ressources.

Bien sûr, on pourrait s’attarder sur les faiblesses d’une telle méthodologie. Par exemple, le nombre moyen de 6 entreprises par pays apparaît bien faible pour effectuer des comparaisons valables. Toutefois, comme je n’ai pas eu accès à la méthodologie détaillée, je vais réserver mes critiques.

Le rapport complet est disponible au coût de 500 euros sur le site d’ESOMAR. Je n’en ai pas fait l’acquisition, alors mon article est basé sur les résumés que l’on retrouve ici et ici.

2 Commentaires sur “Le prix de la recherche marketing : le Canada au 3e rang”

  1. Martin Noël

    Intéressant. On sait quelles firmes ont fait partie de l’étude au Canada?

  2. Julie Fortin

    Non, je n’ai pas cette info.

Laisser un commentaire